Sécurité de la piscine

Published on février 24th, 2011 | by Hydro Sud Direct

Sécurité : les enfants, leur autonomie et les gestes qui sauvent

Sécuriser sa piscine extérieure est obligatoire depuis quelques années maintenant. Couverture, bâche ou volet roulant, alarme de piscine, abri de piscine, ou encore barrière de protection, plusieurs solutions de sécurisation de votre bassin s’offrent à vous !

En dehors de l’installation de ces dispositifs de sécurité normalisés, la plus grande vigilance reste bien entendu nécessaire afin d’éviter tout accident.

Lors de la baignade, vous pouvez aussi équiper vos enfants de brassards de natation, afin de les aider à flotter et de réduire éventuellement leurs inquiétudes.

Assurez-vous d’avoir à votre disposition une perche, une bouée, qui serviront à secourir plus rapidement le nageur (enfant ou adulte) en difficulté.
Un téléphone sera également très pratique pour alerter les secours le plus rapidement possible.

Par ailleurs, en habituant progressivement les plus petits à évoluer dans l’eau, vous éviterez plus facilement qu’ils ressentent peur et panique s’ils boivent la tasse ou n’ont pas pied, par exemple.

Pour cela, vous pourrez inscrire vos enfants aux «bébés nageurs» ou dans une école de natation selon l’âge et le niveau.
Apprenez avec vos enfants à nager dès 4 ans, et à développer leur autonomie dans l’eau, afin qu’ils sachent rejoindre le bord du bassin, ou réagir en toutes circonstances.
La méthode d’apprentissage Eau’tonomie Aquatique vous permettra de visionner avec eux de façon ludique et pédagogique comment se débrouiller dans l’eau.
Il ne s’agit pas d’une méthode d’apprentissage de la nage, mais bien de l’autonomie aquatique !

N’oubliez pas de protéger vos enfants de la piscine (et non seulement l’inverse !). Dès que la baignade est finie et que vous ne surveillez plus activement le plan d’eau, sortez les jeux du bassin et réinstallez votre système de sécurité (alarme, couverture, abri, …)

Certaines aides complémentaires à la surveillance ont été conçues pour réduire encore plus le risque d’accident.
Des bracelets accrochés aux poignets des bambins pourront ainsi déclencher une alarme si ceux-ci entrent en contact avec de l’eau.

crédit : SCP

Enfin, apprenez les gestes qui sauvent, en cas d’accident. Cela peut parfois faire la différence d’apporter au nageur accidenté les premiers soins en attendant les premiers secours.
Appelez immédiatement le Samu (15), les Pompiers (18) ou les Urgences (112 en Europe).

Si la victime ne respire pas, commencez par le bouche-à-bouche, en alternant avec des cycles de massages cardiaques si la pratique du bouche-à-bouche ne donne aucune réaction. Continuez jusqu’à l’arrivée des secours.
Dès lors, prévenez-les des manoeuvres entreprises sur la victime.

N’hésitez pas à suivre des formations aux premiers secours, telles que la PSC 1 (Prévention et Secours Civiques), accessibles à tous et dispensées par la Croix-Rouge française. Ces formations peuvent vous être utiles à tout moment, et pas seulement autour de votre piscine !

La sécurisation de votre bassin et la prévention sont les éléments essentiels et nécessaires à votre tranquillité. Maintenant que vous êtes serein et que les plongeons se succèdent allégrement, profitez pleinement de votre piscine en famille et entre amis !

Fiche conseil : Les gestes qui sauvent, expliqués en schémas.

Tags: ,


About the Author



Back to Top ↑