Sécurité de la piscine

Published on août 8th, 2013 | by Delf@HydroSud

0

La baignade à la piscine, les enfants et la sécurité !

En ces périodes estivales qui rendent propice la baignade et les activités aquatiques il est impératif d’être attentif à la sécurité de nos petites têtes blondes. Que ce soit à la piscine ou à la mer la vigilance doit être de chaque instant.
Nous avons déjà évoqué les différents systèmes de sécurité normalisés dans un précédent article :
La sécurité et la piscine : que dit la loi ?
Aujourd’hui nous souhaitons aborder la sécurité des enfants à la piscine avec une démarche pédagogique et préventive. Elle vous proposera d’une part de vous informer et de vous former, et d’autre part de sensibiliser vos enfants et de les accompagner dans le développement de leur autonomie aquatique.

LES CONSEILS DE PRÉVENTION

Baignade des enfants : ne pas les quitter des yeux

Quel que soit le lieu de l’activité nautique (mer, lac, piscine, etc…), un enfant doit toujours être surveillé par un adulte qui en prend la responsabilité. Un enfant peut se noyer sans bruit, en moins de trois minutes, dans vingt centimètres d’eau.
Afin de diminuer les risques liés à la baignade, il est conseillé de l’équiper de brassards (marquage CE et norme NF 13138-1) et de lui apprendre à nager le plus tôt possible : dès 4-5 ans, selon les capacités de l’enfant, pour tous à partir de 6 ans.

Bouée de sauvetage piscine

Zoom sur la prévention pour les enfants en piscine privée

Quel que soit le type de sa piscine, ne jamais laisser son enfant tout seul et :
Désigner un seul adulte responsable de la surveillance.
Équiper son enfant de brassards, d’un maillot de bain à flotteurs adapté à sa taille dès qu’il est à proximité de la piscine.
Poser à côté de sa piscine une perche, une bouée, et un téléphone pour alerter les secours le plus rapidement possible.
Après la baignade, sortir tous les jouets flottants : jouets, bouées, objets gonflables et remettre en place son dispositif de sécurité.
Apprendre à nager à son enfant dès l’âge de 4 ans, et lui faire prendre conscience du danger.
Se former aux gestes qui sauvent.
Stocker les produits de traitement de l’eau hors de portée des enfants.

« A partir de 3-4 ans, faire de vrais apprentissages qui permettront à l’enfant d’acquérir des réflexes pour ne pas qu’il se mettre en danger et qu’il puisse progressivement acquérir une autonomie de plus en plus grande en milieu aquatique. »

Nous vous recommandons de télécharger la brochure de l’INPES « Mode d’emploi de la baignade, pour un été en toute sécurité ».
Cette brochure rappelle les précautions à prendre pour éviter tout risque de noyade des adultes comme des enfants. Elle précise les mesures de sécurité relatives aux piscines et les consignes de sécurité concernant les activités nautiques.

LES GESTES QUI SAUVENT  EN CAS D’ACCIDENT

Numéros d'appel d'urgence

Un enfant réanimé immédiatement a cinq fois plus de chances de sortir indemne d’une noyade. S’ils sont maîtrisés, le bouche-à-bouche et le massage cardiaque font partie de ces gestes qu’il est nécessaire de pratiquer, sans toutefois oublier d’appeler immédiatement les secours.

Nous vous recommandons d’apprendre les gestes qui sauvent. Mais en cas d’accident, voici quelques conseils qui pourront vous être utiles et qui pourront faire la différence.

En cas d’accident, 2 cas sont alors possibles :
• la victime respire : la tourner sur le côté et appeler les secours.
• la personne ne respire pas : commencer par deux insufflations (bouche-à-bouche). En cas de réaction (toux, mouvements…) continuer le bouche-à-bouche. Si elle ne réagit pas, faire des cycles de massages cardiaques et de bouche-à-bouche pendant une minute et alerter les secours. Si possible, faire alerter les secours par une autre personne et continuer les manœuvres jusqu’à l’arrivée des secours.

Les règles à suivre pour le bouche à boucheLe bouche-à-bouche
Le principe est de faire passer dans les poumons de l’enfant de l’air frais contenu dans les voies aériennes du sauveteur.
Les règles à suivre :
1. La tête de l’enfant doit être renversée en arrière, sinon sa langue risque de boucher le passage.
2. Éviter les fuites d’air : chez le nourrisson, en appliquant largement la bouche ouverte à la fois sur son nez et sa bouche. Chez l’enfant, souffler dans la bouche, en pinçant les narines.
3. Pour être efficace, l’insufflation doit obtenir un début de soulèvement de la poitrine de la victime, sans excès.
4. La fréquence des insufflations est de 15 à 20/minute.
Le massage cardiaqueLes règles à suivre pour le massage
Le principe consiste à comprimer le cœur pour entretenir la circulation sanguine, en pratiquant un cycle alternant insufflation et compression thoracique.
Si la victime a moins de 8 ans, le cycle est de :
1 insufflation et 5 compressions
Au-delà de cet âge, le cycle est de :
2 insufflations et 15 compressions
Les règles à suivre :
1. Trouver le lieu de compression : chez le nourrisson, un doigt en dessous de la ligne unissant les mamelons et chez l’enfant, sur le haut de la moitié inférieure du sternum.
2. Comprimer le sternum d’environ 3 à 4 cm chez l’enfant, et de 1 à 2 cm chez le nourrisson.
3. La fréquence des compressions doit être de 100/minute, quel que soit l’âge.
4. Lorsque l’on est à deux, il est possible que l’un fasse les compressions pendant que l’autre réalise les insufflations.
5. Les gestes de secours doivent être poursuivis jusqu’à l’arrivée des secours.

Se former aux gestes de premiers secours

Les formations aux premiers secours, telles que la PSC 1 (Prévention et Secours Civiques), sont accessibles à tous et dispensées par la Croix-Rouge française. Ces formations peuvent vous être utiles à tout moment, et pas seulement autour de votre piscine !

CroixRougeAppli 

à télécharger ——->
l’Appli Qui Sauve
avec notamment une rubrique
«J’agis en cas d’urgence»
qui vous permettra de porter secours efficacement à quelqu’un, en 4 étapes clés. 


Picto-App_Store
Picto-AndroidMarket
Picto-OviNokia

Eautonomie Aquatique, le DVDPour terminer, nous vous conseillons d’apprendre le plus tôt possible à votre enfant à être autonome dans l’eau. Cela lui permettra de ne pas paniquer en situation de danger et de rejoindre les abords de la piscine, sans risque.
2 maîtres nageurs sauveteurs ont conçu une méthode d’apprentissage progressif et de sensibilisation, destinée à développer l’autonomie de l’enfant dans l’eau, en partenariat avec la FPP (Fédération des Professionnels de la Piscine) : Eautonomie Aquatique.
40 démonstrations et mises en situation sont présentées dans un DVD, destiné aux parents et à leurs enfants, pour un apprentissage ludique des gestes utiles à reproduire en cas de chute accidentelle, afin de sortir de l’eau et réduire l’effet de panique.

Trouvant cet apprentissage à la fois ludique mais surtout très efficace nous vous proposons cette année encore de gagner des DVDs Eautonomie Aquatique !
Pour cela rien de plus simple, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous !
Alors ne tardez pas, il n’y en aura pas pour tout le monde !

[contact-form-7 404 "Not Found"]
crédits photos : fotolia, Eautonomie Aquatique – sources : INPES, Croix-Rouge Française, Eautonomie Aquatique

Tags:


About the Author



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to Top ↑