Votre piscine

Published on février 22nd, 2011 | by Hydro Sud Direct

Les piscines en bois : essence, traitement et entretien

Votre piscine en bois, qu’elle soit hors-sol, enterrée ou semi-enterrée saura s’adapter à son environnement, et ajouter une touche tendance à votre jardin.

Chacune des essences utilisées dans la construction des structures en bois pour piscines a des caractéristiques différentes.

Le pin du Nord par exemple, est utilisé pour sa robustesse. Ce n’est pas un bois précieux, c’est pourquoi on l’utilise principalement pour la structure du bassin. N’étant pas une essence spécialement résistante à l’humidité, le pin est généralement traité en autoclave afin de le protéger un maximum.

Les bois qu’il faudrait privilégier pour les piscines sont les bois exotiques (classés classe 4), dont les qualités d’imputrescibilité sont nécessaires à la durabilité de la construction.
Ces essences sont catégorisées classe IV : elles sont résistantes naturellement à l’humidité et à l’eau stagnante.
Parmi ces bois exotiques, on trouve entre autres le teck, l’iroko, l’ipé du Brésil, le cèdre rouge et le doussié. Néanmoins, il existe plus de 60 variétés de bois exotiques, dans des coloris et à des prix différents.



Par mesure d’économie et par soucis d’esthétique, on utilise principalement les bois exotiques pour la réalisation des margelles des piscines. Celles-ci sont continuellement exposées à la pluie et au soleil et l’utilisation d’un bois exotique permet d’éviter les risques de fissures ou de gondolement du bois tout en préservant l’aspect esthétique du bassin.

La structure de la piscine est en général réalisée en pin du Nord traité en autoclave. Ce traitement consiste à vider le bois de tout l’air qu’il contient et à l’imprégner totalement d’une solution insecticide et fongicide.
Cela permet au bois de rester résistant aux moisissures causées par l’eau au fil du temps.
Les nouveaux traitements ne sont pas nocifs pour l’environnement extérieur du bassin, qu’il s’agisse des plantes ou des animaux. Il sont également sans danger pour l’être humain.

Malgré le fait que la structure de votre piscine bois soit traitée en amont, ou en bois exotique, il vous sera nécessaire de procéder à un entretien régulier. Cela lui permettra de rester robuste et esthétique de façon durable.
L’alternance de soleil (les rayons UV) et de pluie aura raison de l’éclat du bois des margelles.
Pour remédier à ce problème, une teinture transparente ou colorée de protection peut être appliquée sur la structure, afin de redonner de l’éclat au bois, tout en le protégeant.

Si vous envisagez d’installer une piscine en bois dans le cadre d’une démarche éco-responsable, gardez à l’esprit que le bois n’est pas toujours une alternative écologique.
Pour votre piscine, assurez-vous que le bois de la structure soit issu d’une forêt gérée durablement : l’utilisation des forêts et terrains boisés est telle qu’elle maintient leur diversité biologique, leur productivité et leur capacité de régénération afin de satisfaire à l’heure actuelle et dans le futur, leurs fonctions écologiques, économiques et sociales sans porter préjudice aux écosystèmes.
Certains labels existent, comme la certification FSC (Forest Stewardship Council) ou PECF (Plan European Forest Certification).

Et vous, vous avez craqué sur une piscine bois ? Elle est hors-sol, enterrée ou semi-enterrée ? Et côté entretien, vous la bichonnez, votre piscine ?

crédit : Cerland

Tags:


About the Author



Back to Top ↑