Autour de l'eau

Published on avril 22nd, 2011 | by Hydro Sud Direct

Les abris de jardin

Que diriez-vous d’offrir à votre jardin un abri ? Différents modèles d’abris sont à votre disposition afin que chacun trouve son bonheur et l’abri le plus adapté à son utilisation.
Ainsi, vous pourrez ranger tout l’équipement extérieur, garer des deux-roues, ou encore protéger votre mobilier des intempéries.

L’abri de jardin s’installe sur une surface plane dans votre jardin. Selon sa taille et sa hauteur, et en fonction des limites de votre terrain et du plan d’occupation des sols (PLU, spécifique à chaque commune), des restrictions s’imposent quand au lieu de son implantation.
Renseignez-vous en mairie ou auprès de la DDE de votre commune, car selon les cas, vous ne pourrez peut-être pas accoler votre abri à la clotûre de votre voisin.

Du côté administratif, votre abri de jardin considéré comme une construction pérenne nécessitera le dépôt d’une déclaration préalable aux travaux en mairie, voire d’un permis de construire, s’il a une surface au sol de plus de 20m². ( Plus d’infos sur ce lien )
Par ailleurs, la surface de votre abri sera comptabilisée dans le calcul de vos impôts fonciers et de votre taxe d’habitation.
Comme pour une piscine, vous avez 90 jours à partir de la fin de construction de l’abri pour le déclarer en mairie.

En ce qui concerne la taille de l’abri, cela dépendra totalement de l’usage auquel vous le destinez, et de l’espace disponible sur votre terrain.
Pour du stockage, 6 m² suffiront amplement, tandis que vous aurez besoin de 12 à 14 m² pour une pièce de repos ou un atelier bricolage avec un établi et quelques outils.

Les abris sont le plus souvent conçus en bois, ou en matériau composite, mais ils peuvent également être faits en métal (aluminium et/ou acier).
Le bois a l’avantage d’être plus esthétique et très bien isolant. Plus compliqué à monter que les abris en métal ou en PVC, il sera aussi plus cher à l’achat.
Le métal est plus léger et plus résistant. C’est également la solution la moins coûteuse.
Le PVC permet une installation plus simple de votre abri, et un entretien réduit. Par contre, il sera moins esthétique qu’une petite cabane de bois et son intégration dans l’environnement extérieur sera plus délicate.

Pensez que si le plancher n’est pas compris dans le kit, il vous faudra couler une chape (en béton de préférence) sur laquelle vous monterez l’abri.

Les kits d’abris de jardin proposent généralement du «roofing» pour la protection du toit. Il s’agit d’un revêtement basique de type «bitume», vendu en rouleau ou en grandes bandes.
D’autres alternatives sont possibles, comme le «shingle» (tuiles plates cloutées ou se fixant en chauffant la face inférieure goudronnée), des panneaux de tôle, des polytuiles ou des tuiles. Ces différents revêtements sont plus efficaces pour l’isolation et l’étanchéité de la toiture.
Quel que soit le revêtement choisi, il nécessitera d’être très bien fixé pour éviter les accidents et des rénovations trop fréquentes et coûteuses.

L’entretien de votre cabane de jardin dépendra du matériau choisi. Comme pour tout mobilier extérieur, le bois demandera le plus d’attention, avec des produits de traitement, des lasures ou du vernis régulièrement. Le PVC et le métal sont moins contraignants à entretenir, même si le métal risque de rouiller.

Si vous n’avez pas l’âme d’un bricoleur, n’hésitez pas à confier ce travail à un professionnel !
Toutefois, vous avez la possibilité de vous armer de vos outils les plus efficaces, d’embaucher toute l’aide possible, et de vous lancer dans la construction de votre abri, vous-même ! (Certains ont créé des blogs pour relater leur expérience : http://abrijardin.unblog.fr/construction-bis/ ou http://caplp2.chez-alice.fr/Bricolage/Abri/Abride%20jardin.htm)

Côté budget, vous trouverez des abris de jardin en bois à partir de 900€, et jusqu’à 5000€ si c’est un garage entier que vous désirez !

Vous avez un abri de jardin ? Vous l’avez construit tout seul ?


About the Author



Back to Top ↑