Entretenir sa piscine

Publié le 19 avril 2011 | par Hydro Sud Direct

Traitement chimique : le brome

La semaine dernière, nous vous avons présenté le traitement de la piscine au chlore. Ce produit chimique permet de désinfecter l’eau du bassin et d’éviter la prolifération d’algues par exemple.

Plutôt que du chlore, vous pouvez choisir de privilégier l’utilisation du brome.

Largement présent dans la nature et particulièrement dans l’eau de mer, ce composé chimique dispose des mêmes qualités que le chlore : oxydant, désinfectant et algicide.
Il combat les bactéries, les virus et les champignons. Il empêche les algues de s’installer en supprimant les impuretés organiques présentes dans l’eau.

Contrairement au chlore, le brome ne diffuse pas d’odeur désagréable dans l’eau, rendant la baignade beaucoup plus confortable.
De plus, une eau traitée au brome sera beaucoup moins irritante pour les yeux et la peau qu’une eau chlorée.

Notez néanmoins que les irritations peuvent provenir également d’un pH de l’eau ou trop acide ou trop basique. Il convient donc de veiller à conserver un pH idéal de l’eau en procédant à des contrôles réguliers et des ajustements si nécessaires.

Le brome est par ailleurs résistant aux UV et ne contient pas de stabilisant. Par conséquent, le traitement est moins compliqué à gérer au fil du temps.
Par contre, faites attention pour son stockage et sa manipulation ! Il s’agit d’un produit chimique dangereux, il ne faut pas l’oublier.

 

crédit : SCP


En terme d’utilisation, ce produit chimique est idéal pour traiter une eau à pH mal maîtrisé. Par exemple, le brome sera encore efficace dans une eau à pH 8 alors que ce n’est pas du tout le cas du chlore.

Il existe différentes formulations de brome en fonction de l’objectif, présentées sous différentes formes : pastilles, poudre ou tablettes.
Le brome choc est utilisé dans des actions curatives, seul ou combiné à d’autres produits chimiques, tels que des algicides ou de l’hypochlorite de calcium.
Le brome lent est quant à lui parfait pour un traitement préventif, régulier et dosé avec mesure. Il est nécessaire de contrôler régulièrement la quantité de désinfectant présente dans l’eau : le taux de brome dans l’eau doit se situer entre 2 et 4 mg par litre pour une piscine et entre 3 et 5 mg par litre pour un spa.

Pour éviter les soucis de concentration du brome dans l’eau de votre piscine, investissez dans un appareil de dosage : le brominateur (doseur dans lequel on introduit des pastilles de brome) délivrera la quantité de brome nécessaire au traitement de l’eau, et ce de façon régulière.

Côté budget, comptez environ 30% de plus pour un traitement au brome que pour un traitement au chlore.

La semaine prochaine, place à l’oxygène actif !





A propos de l'auteur



Haut de page ↑